Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réduire, Réutiliser, Recycler

  • Des Produits d’Entretien Maison, une Bonne Re-Solution !

    Fabriquer soi-même ses produits d’entretien est dans l’air du temps, mais pour passer de l’idée à la réalisation, il faut parfois le déclic ! Nous espérons que la lecture de ce modeste article le déclenchera !

    Illustration produits entretien.jpg

    POURQUOI faire ses produits d’entretien ?

    Les bonnes raisons d’abandonner les produits industriels ne manquent pas : préservation de notre santé et celle de la planète,… petites économies toujours bienvenues.

    Plusieurs études l’ont montré, l’air de nos maisons est plus pollué que celui de l’extérieur, en cause les produits d’entretien. Ils sont agressifs pour la peau et pour les bronches, asthmatiques s’abstenir !

    L’achat répété de lessives et d’une panoplie de produits très spécialisés remplit nos placards et nos poubelles d’emballages, tandis que les fabriquer soi-même permet de réutiliser les contenants. Pour réaliser les différents produits nécessaires à l’entretien d’une maison, 5 ingrédients sont suffisants ! Le principal ingrédient est généralement l’eau du robinet, à 4€/le m3, soit moins d’un demi centime d’€ par litre, vous ne trouverez pas produit moins cher !

    Et pourquoi ces recettes ne seraient-elles pas l’occasion d’un jeu avec un enfant ? Les dosages et pesées sont une expérience bien utile pour donner un sens aux apprentissages du très rébarbatif système métrique !

     

    Quels sont les ingrédients utilisés et leurs caractéristiques ?

     Deux ingrédients sont si naturels que l’on n’y pense même pas, ce sont l’air et l’eau…et pourtant, ils contribuent grandement au nettoyage et à l’assainissement de nos habitats.

     

    L’EAU – H2O

    Principal ingrédient des produits d’entretien, il est indispensable pour le nettoyage proprement dit. Pour accroitre son efficacité, il faut augmenter ses propriétés tensio-actives – capacité à mouiller et détacher la graisse – soit en utilisant de l’eau chaude, soit en y ajoutant des produits (vinaigre blanc, savon, etc.). A Maisons-Laffitte, notre eau étant peu calcaire, le savon a toute son efficacité : utilisons la lessive à petite dose.

     

    L’AIR

    Les peintures, le mobilier, les jouets en plastique, certains revêtements de sol ou toute autre matière issue de la pétrochimie émettent, durant toute leur vie, des molécules volatiles toxiques. C’est pourquoi l’aération quotidienne (au moins 10 minutes, même en hiver) est indispensable. De plus, le froid d’une part et la lumière avec ses rayons UV d’autre part, ont la capacité d’éliminer ou de ralentir le développement des bactéries, acariens, etc.

     

    Pour le reste, les ingrédients nécessaires à la fabrication des produits sont écologiques et pour la plupart naturels et 100% biodégradables. Ils remplacent avantageusement les produits industriels, y compris l’eau de Javel dont on déplore les effets nocifs sur les voies respiratoires, le développement de l’asthme, d’allergies ou de migraines. Ils sont efficaces, tout en étant non polluants et beaucoup moins chers. Attention, ils ne sont pas sans danger pour autant, ils doivent être tenus hors de portée des enfants.

    Employés seuls, il ont déjà de nombreux atouts.

     

    Le VINAIGRE d’ALCOOL, blanc ou cristal – CH3COOH

    100% naturel et biodégradable. Avec le bicarbonate de soude, c’est l’ingrédient de base des recettes. Il remplace, seul ou accompagné, de nombreux produits du commerce. Il est obtenu par fermentation d’un alcool dilué de maïs ou de betterave.

    Dégraissant, désodorisant, antiseptique, antiparasites, antifongique, bref, un produit d’entretien idéal.

    Détartrant, il dissout le calcaire déposé sur les sanitaires ou la bouilloire.

    Alternative : il peut être remplacé par un jus de citron dilué ou de l’acide citrique en poudre, à raison de 2 à 5 cuillères à soupe par litre d’eau.

     

    Le BICARBONATE de sodium ou bicarbonate de soude – NaHCO3

    100% naturel et biodégradable. Cette poudre inodore et soluble, se trouve naturellement dans l’eau de mer et chez tous les êtres vivants. Il neutralise les acides et donc de nombreuses odeurs.

    Grâce à ses très nombreuses propriétés, le bicarbonate est utilisé comme :

    • adoucissant et anticalcaire, il est parfait pour le linge et le nettoyage de la salle de bain et de la cuisine ;
    • dégraissant et abrasif, parfait pour nettoyer les surfaces ;
    • insecticide et fongicide, il élimine les parasites des légumes ;
    • absorbe les odeurs, de la poubelle ou du frigo ;
    • remplace la levure chimique, mélangé au citron, le bicarbonate fait lever les pâtes ;
    • facilite la digestion de certains légumes comme le chou grâce à une pincée dans l’eau de cuisson, il luttera contre les remontées acides.

     

    Le SAVON NOIR ou savon mou

    Liquide très visqueux, brun doré, ne mousse pas ou peu. Il est fabriqué à partir de potasse et d’huile végétale (lin, olives, maïs,...).

    Très dégraissant et détachant, il nettoie le four, la hotte, les vitres, enlève les taches de goudron et décape les peintures à l’huile. Peut aussi être utilisé comme détergent dans le lave-vaisselle.

    Nettoie en profondeur et fait briller, nourrit et protège les surfaces, en particulier les ardoises, le marbre, tous les carrelages et les linos.

    C’est également un insecticide très efficace au jardin.

     

    Le SAVON de Marseille

    Sous forme de bloc, copeaux ou paillettes, il est fabriqué avec de la soude (NaOH) et des huiles végétales (olive, arachide, coco, coprah, palme, …) ou des graisses animales pour le savon industriel. Ce dernier  contient également de nombreux additifs qui diminuent sa biodégradabilité. Moins efficace que le savon noir pour le nettoyage de la maison, il est idéal pour le linge ou la vaisselle en remplacement du liquide vaisselle.

     

    Les CRISTAUX de SOUDE ou carbonate de sodium - Na2CO3

    Ils peuvent se trouver à l‘état naturel ou se fabriquer à partir de sel et de craie. Plus basique que le bicarbonate, ils peuvent irriter les peaux sensibles. Ils neutralisent les acides, décomposent les matières organiques : taches alimentaires, mais aussi les bouchons des canalisations. Ils réagissent avec le calcaire de l’eau, permettant d’augmenter l’efficacité du savon. Utile pour le nettoyage de l’émail, pour la lessive ou pour adoucir l’eau.

     

    COMMENT fabriquer ses produits d’entretien à la maison ?

     Vous avez peur de vous y mettre ? Commencez par la recette simplissime du produit pour les vitres.

    NETTOYANT POUR VITRES :

    • Ingrédients pour 1,5 L
      • 0,5 L de vinaigre blanc (ou d’alcool)
      • 1 cuillère à café de savon noir
      • 1 L d’eau
    • Préparation : Mettre tous les ingrédients dans un flacon vaporisateur. Bien secouer pour mélanger, c’est prêt !
    • Utilisation : Nettoyer avec une éponge imbibée de produit. Passer la raclette, puis le chiffon.

     

    Vous trouverez les recettes suivantes sur le blog MLDD :

    • Le nettoyant multi-usages, parfait pour les carrelages !
    • La crème à récurer, un très bon produit pour nettoyer les sanitaires
    • La lessive et l’adoucissant
    • Le savon liquide pour se laver les mains
    • Le nettoyant et le détartrant pour les WC
    • La poudre pour le lave-vaisselle, cette recette ou simplement l’utilisation du savon noir, vous assurera une sacrée économie vu le prix des tablettes !
    • Le débouche-évier/tuyauterie, il évite d’utiliser des produits très corrosifs qui polluent l’eau
    • Le nettoyant spécial cuivre

                                                                                           

    Suivez ce lien pour télécharger nos recettes !

    ou copiez / collez ce lien dans votre navigateur :

    http://maisons-laffitte-dd.hautetfort.com/files/Prod_Entretien_MLDD_5p.pdf

     Illustration produits entretien maison.jpg

  • Des Activités de Vacances pour les Enfants

    Les vacances se succèdent à vive allure…et il est parfois difficile de trouver de nouvelles idées pour occuper les enfants. Nous vous proposons quelques activités qui feront appel à leur habileté manuelle et à leur créativité.

    Nous avons sélectionné des activités permettant de créer des objets avec peu de matériaux ou des matériaux considérés comme devenus inutiles (déchets).

    Pour finir de préparer Noël

    Confectionner un sapin de Noël

    Un sapin fabriqué à partir de branches, de plumes ou de restes de papier cadeau, voilà qui renouvellera de manière originale le sapin traditionnel de Noël… et peut remplacer un vrai sapin ? à vous de voir.

    https://www.femmeactuelle.fr/deco/loisirs-creatifs/sapins-diy-comment-fabriquer-un-sapin-mural-creatif-2104612 

     

    Fabriquer des boules

    Jamais trop de boules sur le sapin…et pour un enfant, la boule qu’il aura fabriquée lui-même aura plus de valeur que toutes les autres.

    https://www.montremoicomment.com/loisirs-sports/5-boules-de-noel-en-papier-faciles-a-faire-soi-meme.html

     

    Façonner des décorations en origami

    IMG_2642.jpgCette pratique japonaise est vraiment économe : juste un carré de papier, une chute de papier cadeau peut se transformer en un tour de main en sapin, étoile ou ange : avec un peu de patience et d’habileté de ses dix doigts, le pliage devient magique.

    Vous trouverez comment fabriquer un sapin ou une étoile, avec ces tutoriels très parlants :  https://www.youtube.com/watch?v=sn88zTkLw-I  et https://www.youtube.com/watch?v=vuoVPsowIes 

    Une fois pris par le pliage, vous chercherez d’autres sujets, des animaux par exemple, voici comment réaliser un magnifique papillon : https://www.youtube.com/watch?v=glprCZujOeY&list=RDCMUCuqCPGaEorYwaG1cTYttKcA&index=1&ab_channel=BastelnmitPapier

     

    Une sortie en plein air, comment la rendre attractive ?

    Partir à la chasse au trésor

    Tous les enfants aiment chercher…et trouver ! Ici le lieu est la forêt et le jeu demande une bonne observation de la nature pour trouver : feuilles mortes, brindille, mousse, gland, châtaigne, fleur, fougère, escargot, pomme de pin, … En tant que meneur de jeu, vous aurez donc à établir une liste d’ingrédients que l’enfant devra chercher et trouver. L’avantage d’une liste est qu’il suffit de cocher une case, sans avoir à ramasser les éléments demandés.

    On adaptera la liste selon l’âge, une feuille morte pour les tout-petits peut devenir, une feuille jaune, une rouge, une verte pour les 5-6 ans ; puis une feuille de chêne, de hêtre, de marronnier, d’érable, ... pour les plus grands. Même chose avec les graines, vous pourrez demander de trouver un gland, ou une collection de graines : gland, châtaigne, faine, pince-nez, une graine sortie d’une pomme de pin, et bien d’autres. Pour rendre l’exercice plus complet, vous rechercherez, l’arbre à qui appartient la graine !  Les arbres étant si généreux avec leurs graines, il est possible de demander de les ramasser.

    Voici des exemples de listes déjà établies : une pour la forêt, mais aussi pour la ville, la plage ou le parc :

    https://www.jeuxetcompagnie.fr/wp-content/uploads/2014/05/Balade-et-chasse-au-tr%C3%A9sor.pdf

     

    Composer des œuvres d’art éphémères avec des éléments trouvés dans la nature, le land art.

    Il faut partir dans la nature et rassembler pommes de pin, feuilles, brindilles, aiguilles de pin, coquilles d’escargot, tout ce qui vous inspire... Trouver un endroit où le sol est régulier (herbe, sable, terre), puis trier, organiser, imaginer des formes avec les éléments récoltés. Chacun peut contribuer ! Pour garder un souvenir de cette œuvre éphémère, prenez une photo et rendez à la nature ce que vous lui avez emprunté.  Vous aurez pratiqué le land art !

     

    L’upcycling, kesako ?

    On pourrait traduire cet anglicisme par surcyclage, il s’agit de récupérer des déchets pour les transformer en un autre objet utile ou décoratif, en œuvre d’art, pourquoi pas ? soit une transformation « par le haut » !

     

    Fabriquer du papier….et un presse-papier

    Non, la pâte à papier, ça n’est pas compliqué, faire de la patouille devrait plaire aux petites mains. Il vous faudra des journaux, un cintre en métal, un vieux collant, un fouet de cuisine ou un mixer…et pour le presse-papier, vous n’aurez besoin que d’un joli caillou (à chercher lors d’une sortie !) Explications : https://alternativi.fr/4-activites-manuelles-zero-dechet-a-faire-avec-les-enfants/429

     

    Sur cette même page, vous trouverez également des idées d’activités qui développent la créativité, l’imagination et l’habileté manuelle :

     

    Le modelage avec de la pâte faite maison, pâte à sel ou à modeler

    Si les enfants manquent d’idées pour démarrer, proposez un thème comme par exemple, un étal de fruits et de légumes, une ferme, des papillons, … et pourquoi pas ouvrir un livre illustré ?

     

    Nous espérons que ces quelques idées vous plairont et permettront de créer des liens plus forts encore entre enfants et parents / grands-parents / proches !

    IMG_2653.JPG

  • Oui, Noël peut rimer avec sobriété... créative et joyeuse !

    Qui dit Noël, dit décoration ! et qui dit Noël, dit aussi cadeaux et donc emballages cadeaux ! Dans cet article je vous parle de ces deux sujets, les deux pouvant être économes en déchets.

    Des décorations de Noël empruntées à mère nature…

    Les tutos pour créer ses propres décorations de Noël existent en quantité ! Je vous ai fait une petite sélection avec différentes possibilités.

                   La couronne de Noël ! A accrocher sur sa porte d’entrée ou sur un mur chez soi, ou même, soyons fous, les deux. Les couronnes de Noël sont réalisées traditionnellement en branche de sapin. Mais libre à nous de les réaliser avec ce que nous avons sous la main !Couronne Noel.jpg

                   Etant une adepte de la marche en forêt, les feuilles qui jonchent le sol sont pour moi une belle option pour réaliser cette couronne. Il faudra en ramasser une certaine quantité, puis les faire sécher dans un livre ou entre deux feuilles de papier journal placées sous un tapis pour qu’elles restent plates et gardent mieux leur couleur. Ensuite vous pourrez vous amuser à faire votre couronne en collant les feuilles sur un carton découpé en forme de couronne. Une autre option est aussi de faire sa couronne avec des branches, ramassées également en forêt que vous aurez rassemblées. Et pourquoi ne pas utiliser de la colle végétale biodégradable pour pouvoir mettre votre couronne dans votre compost à la fin des fêtes ou pour la remettre dans la forêt ? Ainsi aucun déchet n’est créé, vous aurez seulement emprunté quelque temps des feuilles et des branches à la nature.

                   Ci-dessous d’autres idées pour faire des décorations de Noël avec des feuilles mortes :

    https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/36662/deco-dautomne-5-choses-faire-avec-feuilles-mortes

    …et d’autres en matériaux recyclés.

    On peut aussi créer des décorations de Noël en récupérant certains déchets : des rouleaux vides de papier toilette aux ampoules, en passant par les bouchons en liège des bouteilles de vin, un panel de décoration est possible. La seule limite, votre créativité (ou celle d’internet).

    Le lien ci-dessous vous permettra de faire des boules de Noël recyclant des ampoules usées, des décorations de sapin à l’aide de capsules et pleins d’autres idées auxquelles je n’aurais pas pensé sans l’aide d’internet !

    https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/36034/8-idees-realiser-decorations-noel-avec-recup

    Je vous invite à aller fouiner, internet est une réelle mine d’or !

    Le furoshiki ! ... Le furo-quoi ?!

    A présent passons aux emballages cadeaux ! En général c’est ce qui me fend le plus le cœur à Noël, lorsque tout le monde a ouvert ses cadeaux, je suis heureuse de voir les yeux de mes proches briller (les petits comme les grands). Mais, oui il y a un mais, quand je vois cette moooontagne de papier d’emballage… Pourtant nous avons dans la famille un certain sens de la récup’. On ne déchire pas les emballages, on les déscotche soigneusement de sorte qu’on puisse garder tout ce qui est récupérable. Même en faisant cela, on peut garder l’emballage deux fois, max 3 fois. Donc cela reste un déchet à très court terme.

                   Pour pallier à cela, j’ai découvert il y a quelques années le furoshiki. C’est une technique japonaise traditionnelle de pliage et de nouage du tissu utilisée justement pour l'emballage de cadeaux. Le but est donc de pouvoir réutiliser le tissu.

                   Il existe plusieurs possibilités pour le tissu et pour le pliage.

                   Concernant le tissu plusieurs options sont possibles ! Personnellement j’utilise des tissus que j’ai en stock pour la couture, tissus que je récupère une fois les cadeaux déballés (oui je veux utiliser mes tissus pour la couture quand même…).

                   Mais vous pouvez utiliser aussi des carrés de coton que vous laissez à la personne et qui pourra le réutiliser quand elle fera elle-même un cadeau à quelqu’un. Avec cette option, le morceau de tissu passe de main en main par le biais de cadeaux. Ce qui lui apporte une histoire particulière.

                   Dernière option, vous pouvez offrir un foulard à la personne et l’utiliser pour emballer un second cadeau. Double cadeau en un !

                   Concernant les pliages il en existe beaucoup ! J’utilise généralement la version classique, la version Otsukai Tsutsumi (version classique est plus simple à dire…). Mais pourquoi ne pas faire un pliage par cadeau ?! Cela amène de l’originalité et de la diversité sous le sapin !

                   Voici une illustration vous montrant différentes possibilités :

    Pliages furoshiki.png

    Pour une version vidéo, voici un lien youtube qui vous montre 4 pliages furoshiki !

     https://www.youtube.com/watch?v=nUEc6zlroOU

     

     Nous espèrons que cet article vous aura donné de belles idées pour passer des fêtes joyeuses et respectueuses de l’environnement !

     

  • Appel aux dons de Noël pour enfants - A vos jouets, livres et peluches !

    L'association MLDD collecte pour les Restos du Coeur de Poissy des jouets, jeux, livres pour enfants et peluches (lavées) pour offrir des cadeaux de Noël aux enfants de familles en difficulté.

    Qui dit cadeaux dit objets en très bon état et susceptibles de plaire aux enfants d'aujourd'hui !

     

    Vous pouvez déposer vos dons à l'adresse suivante : 28 rue de la République à Maisons-Laffitte (il y aura une affichette sur le portail)

    • Le samedi 12 décembre de 14h à 16h
    • Le dimanche 13 décembre de 14h à 16h
    • Le mercredi 16 décembre de 14h à 16h

    Pour d'autres modalités de collecte ou pour toute question, merci de nous contacter

    Merci d'avance pour votre générosité !

  • La cure d’amaigrissement de nos poubelles de cuisine, pas si compliqué !

    La cuisine, c’est tous les jours, plusieurs fois par jour…et une belle production de déchets. Comment faire pour diminuer les emballages et résidus de cuisine ?

    Je vous propose de suivre la démarche, en deux temps et trois mouvements : les achats, l’élaboration et le compostage.

     

    1er temps - les achats

    Pour éviter les emballages, il faut adopter des contenants réutilisables !

    Donc, on part faire les courses avec des cabas ou paniers, des petits sacs en tissu, un sac à pain, une boite à œufs (le plastique est là bien utile) des boites hermétiques en verre ou plastique. Les boites hermétiques ne sont pas encore entrées dans nos habitudes courantes, il faut être persuasif auprès des commerçants ! Plus de détails :

    https://www.jedeviensecolo.fr/courses-vrac-zero-dechet-sans-emballage/ 

     

    Et nous, consommateurs, ne sommes pas les seuls à réutiliser nos emballages, les producteurs qui vendent en circuit court, en sont les champions. Ils apportent leurs produits dans des contenants - cageots en bois ou en plastique - qu’ils remportent avec les invendus et remplissent à nouveau.

    Où les trouver ? à Maisons-Laffitte, comme à Sartrouville, nous avons la chance d’avoir un marché achalandé par des maraîchers, un laitier, un volailler, etc. Les produits sont souvent bio ou cultivés sans pesticides ; dans tous les cas, ils sont locaux et de saison.

     

    Par ailleurs, grâce à plusieurs associations, on peut s’approvisionner en produits bio, livrés en vrac ou en contenants réutilisables :

    • L’AMAP « ROUGE TOMATE », légumes et fruits, bio, locaux et de saison, œufs, pain et champignons.  Contact Philippe POIREY : rougetomate78600(at)gmail.com
    • « L’AMARANTE », produits bio : légumes et fruits, viandes, laitages, pain, conserves, jus de fruit, cidre,…Contact Delphine BLAS : www.lamarante78.fr ou écrire à collectifamarante(at)gmail.com
    • Le « RELAIS PAYSAN DE LA BOUCLE », produits bio de Normandie, légumes, viande, laitages, pain,… relaispaysan.boucle(at)laposte.net.  A ce relais, possibilité de livraison d’une commande d’épicerie effectuée sur https://www.nosmeilleurescourses.com/fr/

     

    2ème temps - cuisine maison

    Rien de meilleur qu’une bonne odeur en provenance de la cuisine pour vous mettre en appétit ! Un bon plat que l’on partage, ce sont des liens qui se tissent. C’est aussi l’assurance de manger sain, sans additifs, ni conservateurs, ni trop  gras, sucré ou salé. C’est un peu de temps et beaucoup de bénéfices !

     

    J’en prendrai pour exemple, les yaourts, mais aussi les compotes, les confitures, la pâte à tarte,…

    En faisant vos yaourts à la maison, vous allez les voir d’un autre œil : changement de contenant (pots au choix : verre, grès, à couvercle... ) et changement de goût ! Vous n’avez pas de yaourtière, pas de panique, le four tout doux, les réussira tout aussi bien. https://www.cuisineaz.com/diaporamas/yaourts-fait-maison-1172/interne/1.aspx 

     

    Les compotes, un dessert rapide et digeste en fin de repas !

    La compote de pommes, bien sûr, mais aussi celles de fruits séchés réhydratés, un délice très diététique.

     

    La cuisine peut aussi devenir un jeu d’enfant : occuper nos enfants tout en apprenant à lire une recette, mesurer les ingrédients, marier les saveurs et enfin déguster sa création avec bonheur et fierté, quelle belle aventure ! La fabrication de petits sablés avec un emporte-pièce (adapté selon les circonstances) est toujours un succès. Je vous recommande ce site pour renouveler vos idées : https://www.cuisineaz.com/noel-parfait/sables-de-noel-p356

     

    Dernier mouvement – le compostage, ou l’art de transformer des déchets en ressource

    Pour réduire le volume de la poubelle, rien n’est plus efficace que de composter les épluchures de légumes et de fruits. Votre poubelle perdra 25 à 30% de son poids. Elle perdra les déchets humides qui ne sont vraiment pas faits pour être envoyés à l’incinération, la destination de la poubelle ordinaire…

    Ces déchets végétaux ne quitteront pas votre jardin (économie de collecte et de traitement). Déposés dans un composteur, ils ne tarderont pas, sous l’effet des micro-organismes, à se décomposer… et après 6 à 10 mois, vous aurez un très bon amendement pour vos plantations ! Un amendement bien supérieur à tous ceux que l’on achète.

    Pour obtenir un composteur à prix d’ami et toutes les informations pour le réussir, adressez-vous au service environnement de notre communauté d’agglomération St Germain Boucle de Seine. Vous habitez un immeuble, ça n’est pas un obstacle. Quelques personnes motivées pour sa mise en place et l’approbation à l'assemblée générale des copropriétaires suffisent. La CASGBS vous indiquera la marche à suivre.

    Contact CASGBS : 01 30 09 75 36 ou environnement(at)casgbs.fr.

    Illustration marche.jpg