Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2017

Journée de la Monnaie Samedi 18 Février : le Programme !

La Journée de la Monnaie se déroulera le samedi 18 février à l'Espace Louis Armand de Carrières-sous-Poissy (142 rue Louis Armand), de 10h à 23h.

La journée est consacrée à la monnaie avec des jeux, une agora, un spectacle, une conférence suivie d'un débat.

Une monnaie Locale sera lancée le 18 février, le Louis ! Vous pourrez d'ailleurs acheter notre bière locale de Carrières-sous-Poissy, la CAT, seulement avec cette nouvelle monnaie locale !

Pour cela rien de plus simple : pour vous procurer des Louis, il vous suffira sur place de convertir vos euros en Louis en adhérant à la monnaie le Louis. Une pièce de 3 Louis est égale à 3 euros !

Programme de la Journée de la Monnaie

10h - 12h : des Jeux

Les jeux sur la monnaie permettent d'une façon ludique de comparer les différents systèmes d'échanges  que nous avons à notre disposition (monnaie dette, crédit mutuel, troc et monnaie libre) et de se rendre compte des types d'échanges les plus vertueux pour l'humain.

12h - 14h : Repas "Les saveurs du Monde"

14h - 15h : Spectacle "Par ici la Monnaie" par la compagnie La Tribouille - 1ère séance

14h - 18h : L'agora de la monnaie, avec les acteurs locaux : SELs des environs (SEL = Système d'Echange Local), les monnaies locales actives ou en projet, les monnaies complémentaires nationales, les acteurs de la transition

14h - 18h : Espace jeux pour les enfants

18h - 19h : Spectacle "Par ici la Monnaie" par la compagnie La Tribouille - 2ème séance

19h - 21h : Conférence gesticulée de Gérard Foucher, auteur du livre "Les secrets de la Monnaie"

21h - 23h : Débat animé par Christophe Machard, président de l'association PALME

Informations plus détaillées ici et ici

A4_JOURNÉE-MONNAIE_2.jpg

27/01/2017

Exclusif ! Vous pourrez bientôt payer en Monnaie Complémentaire chez Greendy à Sartrouville

Connaissez-vous les monnaies locales complémentaires ?

Que la réponse soit positive ou non, notez bien le 18 Février dans vos agendas : ce sera la Journée de la Monnaie et nous donnerons ici plus d'informations à l'approche de cette date.

Voici en attendant une information exclusive : vous allez bientôt pouvoir payer soit en Euros, soit en Coopek, chez Greendy à Sartrouville, et ensuite chez d'autres professionnels locaux au fur et à mesure qu'ils adhéreront.

Payer en monnaie complémentaire, c'est soutenir l'activité locale et l'économie réelle !

Pour plus d'informations : contactez-nous ou rendez-vous sur le site du Coopek.

Coopek.jpg

26/01/2017

Ciné-Débat "L'Homme qui Répare les Femmes" le 27 Janvier à Sartrouville

Si vous n'avez pas encore eu la chance de voir ce film, voici une bonne occasion de le faire :

"L'Homme qui Répare les Femmes
La Colère d'Hippocrate"

Un film de Thierry Michel et Colette Braeckmann

La projection sera suivie d'un débat animé par

Kcraescence Paulusi, président du collectif RD Congo / France.

La soirée est organisée par

l'Association Congolaise Franco-Africaine de Sartrouville

soutenue par

la section locale de la Ligue des Droits de l'Homme

le groupe local de l'ACAT, Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture

Rendez-vous au

Cin'Hoche (ex-cinéma ABC) de Sartrouville,
rue Hoche,

le 27 Janvier à 20h

Affiche Homme Repare Femmes.jpg

Le film :

Prix Sakharov 2014, le Docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui « répare » des milliers de femmes violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-­sol extrêmement riche.

Il mène une lutte incessante pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables.

Fin 2012, le Docteur est l’objet d'une nouvelle tentative d’assassinat, à laquelle il n’échappe que par miracle. 

Menacé de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques bleus de la Mission des Nations unies au Congo.

Mais il n’est plus seul à lutter. A ses côtés se trouvent des femmes auxquelles il a restitué intégrité physique et dignité, et qui sont devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, assoiffées de justice.