Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Posséder ou louer une voiture ? Et s'il y avait une alternative : la partager ?

    Partager une voiture en toute sécurité : c’est aujourd’hui possible, y compris à Maisons-Laffitte. L’avantage du partage : pouvoir utiliser la bonne voiture au bon moment. C’est aussi un choix économique et écologique.

     

    Cityzencar.jpg

     

     

    Avoir accès à une voiture : une nécessité de notre urbanisme actuel

     

    L’urbanisme, tel que nous l’avons développé de façon industrielle depuis la fin des années 50, a marqué profondément nos paysages et modes de vie. L’idéologie dominante a été le zonage de ce que l’on appelle les fonctions urbaines : par ici on habite, par là on travaille et encore par là on fait ses achats et les loisirs encore ailleurs. Les distances parcourues quotidiennement ont ainsi, année après année, augmenté.

     

    La force des mollets, les modes dits « actifs » (marche, vélo,…) n’ont très vite plus suffi pour rejoindre les différentes « fonctions urbaines » de plus en plus éclatées sur le territoire. Lorsque l’on a quelques bagages ou colis, l’hippomobilité, même dans la ville du cheval, a disparu devant la commodité et les prix imbattables de la pétromobilité, quoiqu’on en dise !

     

    L’utilisation des infrastructures de transports en commun ont considérablement augmenté (Une illustration : Le seuil du million de passagers sur la ligne du RER A est dépassé plus de 120 jours par an, alors que le million n’était dépassé que 15 jours par an il y a vingt ans), mais l’utilisation d’un véhicule motorisé individuel reste extrêmement pratique dans de nombreux cas, surtout en première et seconde couronne parisienne.

     

    Avoir une voiture : un luxe démocratisé qui nous coûte cher

     

    Jusqu’alors considérée comme un produit de luxe avec une TVA majorée à 33 % encore au cours des années 70, la voiture de Mr. tout-le-monde est devenu la norme. En moins de vingt ans, le nombre de véhicules immatriculés a doublé en France, en dépassant désormais le nombre de 33 millions, posant des problèmes d’occupation de la voie publique, y compris à Maisons Laffitte. Une voiture n’est utilisée en moyenne qu’une heure par jour : les 23 autres heures, elle est très souvent en sommeil sur la voie publique !

     

    Depuis quelques années, le coût d’utilisation d’une voiture sensibilise les Français. L’augmentation du prix de l’essence des trois dernières années et les tensions sur le pouvoir d’achat les a amenés à y regarder de plus près. A l’analyse, même si le poste carburant augmente, c’est bien le poste de possession de la voiture qui reste le plus important. En effet, dépréciation pour les véhicules neufs ou réparation pour les véhicules plus anciens correspondent souvent à plus de 70 % des 5 000 Euros du coût annuel d’une voiture, soit un SMIC à mi-temps !

      

    Partager les voitures : une nécessité qui émerge

     

    Ainsi des Mansonniens, comme d’autres ailleurs, ont fait ce triple constat :

    -          Pouvoir accéder à une voiture, c’est pratique !

    -          Posséder une voiture pour une heure d’utilisation par jour, c’est cher !

    -          Le sommeil de voitures sur la voie publique, c’est du gaspillage privé et public !

     

    Ils s’intéressent de près à un nouveau mode de consommation, ce que l’on appelle l’économie du partage.

     

    Il existe bien des sociétés d’auto-partage, (« car sharing » en anglais), mais une telle constitution reste compliquée. De plus, les communes, en France, contrairement à en Allemagne et ailleurs en Europe, rechignent à laisser un espace de stationnement à ce type de structure, pourtant nécessaire. De plus les coûts de structure et d’entretien des voitures sont élevés : en effet, certains individus peu scrupuleux, sous prétexte qu’elles appartiennent à tous, donc à personne, ne sont pas très soigneux.

     

    Une nouvelle pratique émerge : proposer sa voiture à un ami, un voisin, contre un dédommagement des frais. En toute confiance et assurance compris !

     

    A titre d’exemple, c’est ce que propose depuis quelques semaines le réseau social CityZenCar. C’est un nouveau service innovant de partage de voitures entre particuliers se connaissant. Les transactions financières sont simplifiées à l’extrême et plus de souci de remise de clés avec la cityzenbox !

     

    Des Mansonniens s’y sont inscrits. Peut-être un ami, un voisin ? N’est-ce pas une solution intéressante pour envisager tout simplement de se séparer de sa seconde voiture ? Ou pour rendre service à un ami, un voisin, qui en contrepartie vous aidera à couvrir une partie des frais ?

     

    Face au problème de budget voiture et de stationnement sur la voirie, pourquoi ne pas participer vous aussi à cette innovation en marche ?

     

    Le site de CityZenCar : CityZenCar

  • Nos projets

    La liste des projets menés par l'association "Maisons-Laffitte Développement Durable" ou à l'état de réflexion avancée a été mise à jour : voir la page "Nos projets" dans la colonne de gauche ou suivre ce lien : http://maisons-laffitte-dd.hautetfort.com/les-groupes-de-travail.html

    Si vous êtes intéressé par un projet ou si vous souhaitez en lancer un nouveau dans le cadre de l'association, n'hésitez pas à nous écrire (lien "me contacter" en haut à droite) ou à venir nous voir (page "réunions mensuelles" dans la colonne de gauche)

  • Les ascenseurs de la gare de Maisons-Laffitte bientôt opérationnels !?

    Nous en avions parlé dans un article précédent (http://maisons-laffitte-dd.hautetfort.com/archive/2011/04/20/l-ascenseur-de-la-gare-de-maisons-laffitte-enfin-remplace.html ), l’ascenseur permettant d’accéder au quai direction Poissy / Cergy, qui était arrêté depuis des années (oui, oui, pas des semaines mais bien des années !) devait être réparé, ou plutôt remplacé, au 3ème trimestre 2011.

    Eh bien ça y est, les travaux ont commencé comme ont pu le constater les usagers de cette gare depuis quelques jours. Et ce n’est pas 1, mais 2 ascenseurs qui sont en travaux.

    La gare de Maisons-Laffitte pourra donc bientôt mériter son label de gare accessible : ah oui, parce que pendant toutes ces années, elle est toujours restée officiellement accessible…

    L’annonce a aussi été faite il y a quelques jours sur le blog de la ligne A : c’est ici l’occasion de vous indiquer le lien vers ce blog : http://malignea.transilien.com/